Les Oiseaux d\'Europe

Les Oiseaux d\'Europe

La Mésange mitrée (leptopoecile elegans)

 Même s'il ne s'agit pas d'un oiseau européen, j'ai remarqué qu'aucun site internet français ne proposait de fiche descriptive de la biologie de la Mésange mitrée : j'ai donc fouillé la toile à la recherche d'infos dans d'autres langues. Je vous présente donc cette fiche en français !

La Mésange mitrée :

 

Mésange mitrée.jpg

 

Nom scientifique : Leptopoecile elegans.

Sources : BirdForum, Avibase, R-B Etchécopar.

Crédit photographique : //orientalbirdimages.org (© Jussi Vakkala)

Ordre et Famille : Ordre des Passériformes, famille des Aegithalidés (Mésanges à longue queue).

 

Milieu : La Mésange mitrée vit haut dans les arbres et arbustes des forêts boréales chinoises, jusqu’à 4300 mètres d’altitudes en été, et dans les forêts subalpines entre 2800 et 3900 mètres d’altitude. Parfois dans les broussailles.

Description : Petit oiseau (environ 10 centimètres), 8 grammes en moyenne. Le mâle se reconnaît à sa queue plutôt longue azurée, son manteau bleu pâle et ses ailes bleu azur. Son ventre est blanchâtre, ses flancs couleur lavande, sa poitrine roussâtre, et sa tête couleur châtaine.  Il arbore une crête (un « béret ») beige, souvent abaissée. Le trait loral est noir. L’iris est rouge foncé, et le bec est noir. La femelle a des couleurs plus ternes, assez similaires. Son manteau est plutôt châtaigne, et le blanchâtre domine. Sa crête beige et bordée de noir. Les jeunes sont plus ternes que les adultes de leur sexe : ils ont un plumage globalement gris, et ne possède pas de crête.

Distribution : Endémique de Chine, fréquente probablement le Nord du Tibet. Signalée en Inde, mais pas de confirmation à ce jour.

Comportement : L’espèce se nourrit d’insectes, et peut-être d’araignées comme sa cousine la Mésange de Sophie. La Mésange mitrée a l’habitude de fourrager dans les arbres, tantôt à la façon d’un roitelet, tantôt à la manière d’une sitelle. La reproduction est mal connue. Un nid a été vu, à 15 mètres de haut dans un conifère. L’espèce se déplace souvent en petits groupes mixtes, parfois avec d’autres espèces, telles que la Mésange de Sophie, ou certains Roitelets. Certaines populations du Nord pourraient être migratrices, et la plupart des Mésanges mitrées effectuent des mouvements altitudinaux saisonniers.

Menace : Du fait de sa vaste répartition géographique, l’espèce n’est pas classée comme VU, mais a tout de même été signalée comme globalement rare dans son aire de répartition.

 

Henri Truchassout



01/01/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres